Comment choisir un chauffe-eau à pompe à chaleur ?

Comment choisir un chauffe-eau à pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur produisent de la chaleur en déplaçant l’air d’un endroit à l’autre et elles peuvent être utilisées pour réchauffer la maison. Les pompes à chaleur air eau se sont par ailleurs popularisées via un système d’aide mise en place par le gouvernement pour lutter contre le mal logement et l’insalubrité énergétique. Quels sont les avantages et les inconvénients d’une pompes à chaleur

Avantages d’une pompe à chaleur 

L’utilisation des pompes à chaleur présente de nombreux avantages

La pompe à chaleur ne nécessite que peu d’entretien

L’entretien et la maintenance doivent être effectués par un technicien une fois par an. Les pompes à chaleur à air eau ne nécessitent que peu d’entretien au final.

Vous pouvez cependant prendre certaines mesures pour garantir les performances optimales de votre pompe à chaleur : nettoyage des filtres, vérification des fuites du système, vérification des niveaux de réfrigérant, élimination des feuilles et de la poussière de votre pompe à chaleur, etc. 

Toute tâche plus technique ne doit être effectuée que par un installateur certifié comme pac-romandie.ch – spécialiste de l’installation des pompes à chaleur dans le Vaud en Suisse Romande .

La pompe à chaleur limite le gaspillage énergétique

Avec une pompe à chaleur à air eau, vous pouvez économiser de l’argent sur vos factures d’énergie et réduire votre empreinte carbone par rapport à un système de chauffage au gaz ou à l’électricité. 

L’un des principaux avantages des pompes à chaleur à air eau est leur polyvalence et leur prix abordable. Une pompe à chaleur à air eau peut fonctionner à des fins de chauffage ou de refroidissement et peut être utilisée pour le chauffage des locaux ou de l’eau.

Elle est écologique avec une faible empreinte carbone

Les pompes à chaleur à air sont une forme de chauffage à faible émission de carbone, car elles utilisent l’air extérieur pour chauffer ou refroidir votre maison. Si vous abandonnez un système de chauffage au charbon ou à l’électricité, vous pouvez réduire considérablement vos émissions de carbone.

Pour 3 à 4 unités d’énergie produites par une pompe à chaleur à air, seule une unité d’électricité est utilisée, ce qui en fait une bien meilleure alternative pour réduire les émissions.

Elle permet de faire des économie à moyen terme

En optant pour une pompe à chaleur à air eau, vous pouvez réduire vos factures d’énergie car vous utiliserez l’air extérieur pour vos besoins de chauffage et de refroidissement. Vos économies seront plus importantes si vous passez d’un système électrique ou au charbon. Les coûts de fonctionnement des pompes à chaleur dépendent de plusieurs facteurs, de l’efficacité, de la quantité de chaleur nécessaire et de la température de la source de chaleur.

Attention : la plupart des pompes à chaleur air eau ne fonctionne que pour les climats tempérés (entre 5 et 25°C)

Les inconvénients d’une pompe à chaleur air eau 

Il existe quelques inconvénients relatifs aux pompes à chaleur air eau. Ces éléments sont à considérer avant tout investissement. 

Rendement assez faible 

Il faut être conscient que les pompes à chaleur à air ont un apport de chaleur plus faible que les autres alternatives. Cela signifie que pour tirer le meilleur parti de votre PAC vous devez avoir une maison bien isolée et, idéalement, un chauffage par le sol en bon état. 

L’apport de chaleur de ce type de chauffage est inférieur à celui des chaudières à mazout et à gaz, de sorte que des radiateurs plus grands et plus coûteux à installer peuvent être nécessaires. 

Peut nécessiter un chauffage d’appoint

En raison de l’apport de chaleur plus faible, les pompes à chaleur à air sont le plus souvent utilisées avec un chauffage par le sol pour tirer le meilleur parti du système. Cela peut représenter un coût qu’il faut prévoir et budgéter. 

Mauvaise efficacité en dessous de 0°C

Bien que les pompes à chaleur à air puissent fonctionner à des températures aussi basses que -20 °C, elles perdent de leur efficacité en dessous de 0 °C. En effet, elles dépendent exclusivement de l’air extérieur. Cela est dû au fait qu’elles dépendent exclusivement de l’air extérieur et qu’à mesure que la température baisse, la puissance thermique globale que la pompe peut produire diminue également.

En revanche, les pompes à chaleur géothermiques, dont les tuyaux sont enfouis profondément dans le sol, ont une température plus stable et sont peu affectées par les climats froids.

Principe et fonctionnement d’une pompe à chaleur