Comment créer un potager dans son intérieur ?

Home / Environment / Comment créer un potager dans son intérieur ?
Comment créer un potager dans son intérieur ?

Beaucoup de personnes n’arrivent pas à faire leur propre jardin, bien qu’ils en aient le désir. La principale raison à cette incapacité est la non-disponibilité de l’espace. Cependant il est possible de réaliser votre potager à l’intérieur de la maison pour surmonter cette limite. Renseignez-vous davantage sur les techniques pour créer un potager à l’intérieur de votre maison.

La position du potager

Pour réussir à créer un potager dans votre logement, il faut d’abord déterminer l’endroit propice au développement des plantes selon l’espace disponible. Le potager doit être positionné à un endroit lumineux et aéré. Il ne doit pas non plus être orienté vers le nord. Autrement, vous devez prévoir une source de lumière (utilisez des lampes spéciales). L’emplacement doit aussi tenir compte des points d’eau de la maison. On pourra par exemple, disposer le potager près d’une fenêtre à la lumière des rayons solaires.

Les plantes potagères d’intérieur

Toutes les plantes ne se prêtent pas à la culture d’intérieur. Vous devez nécessairement vous tourner vers les variétés qui sont adaptées à une culture en intérieur.

Parmi celles qui sont conseillées, il y a les herbes aromatiques (le persil, la menthe, le basilic…) et la salade. Les légumes à caractère décoratif et à croissance rapide tels que le piment, les radis, les tomates cerises, les laitues sont également cultivables à l’intérieur.

Ces éléments sont faciles à cultiver et ne requièrent pas des traitements spéciaux. De même, les plantes à fraises sont parfaites pour le potager d’intérieur surtout si elles sont installées dans des récipients en colonne.

Les récipients à utiliser

Le choix des récipients doit se faire en fonction de la nature de végétaux à cultiver. Il en existe une grande variété qui présente différentes caractéristiques (grande ou petite taille, large ou restreint ou percé pour le drainage).

Vous avez la possibilité de choisir des récipients comme les bacs, les jardinières, les pots en terre. Vous pouvez également utiliser les bocaux ou les gouttières en fonction de l’espace que vous possédez et de la disposition voulue.

En dessous de ces récipients, pensez à mettre des soucoupes pour ne pas être surpris par le surplus d’eau. De plus, est-il bien d’étiqueter les récipients pour vite se repérer dans son potager.

L’entretien du potager

Après avoir défini l’emplacement du potager, le choix des végétaux à cultiver et leurs contenants, il faut procéder à la mise en place du jardin proprement dit. Vient ensuite l’étape d’entretien.

L’entretien du potager passe en premier lieu par la connaissance des besoins en eau et en nutriments des plantes. En connaissant les besoins des plantes, il est recommandé de procéder régulièrement à l’arrosage et à l’apport de terreau pour jardin. En second lieu, il faut débarrasser le potager des potentielles herbes nuisibles aux végétaux qui vont pousser.

Il est bien possible de réaliser son potager à l’intérieur de sa maison. Il suffit de tenir compte des différentes étapes et des règles pour que ça soit facile.