Les géants pétroliers peu à peu séduits par les énergies renouvelables

Les géants pétroliers peu à peu séduits par les énergies renouvelables

Les mastodontes de la production pétrolière s’intéressent-ils un peu plus aux énergies renouvelables ? Cette question se pose au regard des politiques actuelles mises en œuvre par ces géants pétroliers durant la pandémie du Covid-19. Du fait de cette crise sanitaire, des coupes budgétaires en rapport avec la baisse de la demande ont été réalisées. Celles-ci sont également justifiées par la chute des prix du pétrole.

Toutes ces actions constituent la preuve que l’industrie du pétrole et du gaz naturel compte miser sur un investissement plus important dans les énergies renouvelables.

Les grands producteurs de pétrole de plus en plus tournés vers l’énergie verte

Les géants pétroliers montrent un intérêt certain pour les énergies renouvelables. Pour se donner une image « verte », les grandes entreprises de l’industrie du pétrole et du gaz n’hésitent pas investir des sommes intéressantes dans l’énergie renouvelable. Tous les mastodontes du secteur pétrolier et gazier misent de plus en plus sur des projets d’énergies propres. C’est le cas de la Royal Dutch Shell qui a annoncé à ses investisseurs en 2017, un investissement d’un montant de 6 milliards de dollars sur les 3 prochaines années. Bien qu’au final, un tiers seulement de la somme prévue a été réellement investie, on peut saluer tout l’intérêt de la compagnie pour les projets d’énergie « verte ».

Les 5 géants européens du pétrole ont réalisé ensemble en 2019 des investissements dans les projets d’énergie renouvelable d’un montant de 5 milliards de dollars. À en croire l’agence norvégienne Rystad Energy qui rapporte l’information, cette somme ne représenterait que 5 % seulement du total des investissements dans ces derniers en matière de production énergétique. Malgré tout, on peut se réjouir du fait que des entreprises telles que BP, Shell, Total, Equinor et ENI commencent à s’ouvrir de plus en plus sur les énergies vertes.

Total par exemple compte tourner résolument vers l’énergie d’ici à 2025. Le pétrolier français prévoit une augmentation de la capacité de son parc photovoltaïque en Espagne de 5 gigawatts. En septembre, l’entreprise française a dévoilé à l’occasion de ses journées investisseurs sa politique en matière d’énergie renouvelable.

En dépit des investissements qui restent encore importants dans les énergies fossiles, on peut dire que les géants pétroliers commencent à changer de stratégie en matière de production d’énergie.