Peut-on se passer des additifs alimentaires ?

Peut-on se passer des additifs alimentaires ?

Les additifs alimentaires ont connu une large traque. Au cours des dernières années, les consommateurs se sont rendu compte que ces ajouts n’étaient pas forcément recommandés pour leur santé. Les scandales sanitaires, les remises en question des industriels ne les ont pas aidés à retrouver confiance en ces produits. Aujourd’hui considérés comme sensibles, les additifs alimentaires sont chassés par les consommateurs qui veulent les éviter. Mais peut-on vraiment se passer des additifs alimentaires ?

À quoi servent les additifs alimentaires ?

Les ajouts les plus connus sont principalement utilisés pour optimiser la durée de conservation des produits alimentaires. En analysant les étiquettes, vous trouverez aussi un bon nombre d’épaississants qui ont un rôle étoffant, ou encore des exhausteurs de goûts qui augmentent la captation des saveurs. Les colorants, pour leur part, aident à offrir une belle apparence aux aliments.

Ces additifs sont considérés comme fonctionnels, car améliore largement ce qu’il y a dans l’assiette. Un premier type d’ajouts modifient l’aspect, le goût, mais également la dégustation des produits alimentaires. Cette catégorie n’a qu’un rôle esthétique, et n’apporte aucun apport nutritionnel significatif. Leur fonction est d’appâter les acheteurs, qui assimilent la belle apparence des produits à un mode alimentaire sain.

Si certaines couleurs, certaines textures ont donc pour unique rôle de donner envie aux consommateurs, d’autres additifs alimentaires ont une utilité plus importante. C’est le cas, par exemple, des conservateurs qui améliorent la durée de vie des aliments. Les conservateurs réduisent les risques d’intoxication, en maintenant les aliments dans un état qui ne favorisera pas la prolifération d’agents pathogènes.

Peut-on éviter de consommer des additifs alimentaires ?

La seule possibilité d’éviter les additifs alimentaires est de manger des produits frais. Les fruits, les légumes et les viandes du jour sont les seuls à ne pas en comporter, ou à n’en intégrer qu’une infime quantité. Le potentiel santé des produits frais est nettement plus élevé que celui d’un aliment conservé. Les valeurs nutritionnelles sont préservées, et il n’est pas nécessaire d’utiliser des exhausteurs de goût naturel pour révéler leurs saveurs.

Il ne semble cependant pas possible de proscrire entièrement ces ajouts de notre alimentation. Les produits laitiers, par exemple, figurent parmi les aliments que l’on ne peut toujours consommer frais. La plupart d’entre eux nécessitent l’utilisation d’additifs alimentaires pour les préserver, et pour maintenir leurs valeurs nutritionnelles. Le goût du lait, du fromage, ou encore du yaourt se perdent avec le temps : l’usage des bons additifs permet de le retenir, et de sécuriser la consommation des produits.

Les additifs alimentaires sont-ils dangereux ?

Nous avons pu constater que certains types d’additifs avaient été décrétés dangereux. Leur impact négatif sur le corps, particulièrement sur le système digestif et immunitaire, alarme les consommateurs qui sont aujourd’hui nombreux à considérer que tous les additifs alimentaires sont à proscrire. Tous ne sont cependant pas dangereux, et peuvent être consommés au quotidien. Tout est, au final, une question de dosage. Une consommation modérée, même régulière, reste sans danger pour la famille.