Pourquoi emmener son enfant chez le psychologue ?

Pourquoi emmener son enfant chez le psychologue ?

Certaines personnes ont le sentiment que les psychologues sont là avant tout pour aider les adultes à régler leurs problèmes. C’est bien évidemment une erreur. Les enfants comme les adolescents ont leurs soucis, leurs angoisses, et ils méritent d’être écoutés. Nous tâchons donc de répondre aux parents qui se demandent pourquoi et à quel moment ils doivent emmener leur enfant chez le psychologue.

Prendre au sérieux les remarques de l’enfant

Il est courant que les parents ne prennent pas au sérieux ce que l’enfant leur dit, notamment par rapport à ses problèmes, à ses souffrances. Cela ne veut absolument pas dire que les parents n’aiment pas leur enfant. Mais ils peuvent estimer que celui-ci exagère.

Ils peuvent également craindre que des sérieux problèmes de leur fils ou de leur fille signifie qu’ils ont failli dans son éducation. Il est important d’aller au-delà de telles idées, car les problèmes de l’enfant n’ont pas forcément de rapport son éducation. Et dans tous les cas, il est important de prendre au sérieux les problèmes, de les traiter le plus tôt possible. Si l’on ne s’en soucie pas, on risque de « créer » un adulte au comportement très problématique, qui ne sera pas adapté au monde dans lequel il sera amené à évoluer.

Origines et symptômes

Ceci étant posé, il nous faut désormais expliquer d’où peut venir la dépression d’un enfant et comment la repérer. « On sera peut-être surpris en apprenant que l’enfant peut être stressé extrêmement jeune, à quelques mois seulement, en raison de la façon qu’il a de percevoir son environnement » explique Madame Ciotta (Cabinet psy Genève) que nous avons interrogé.

Elle souligne également que « Il peut sentir du stress chez ses parents ou chez d’autres personnes, voire lors d’événements particuliers. Et pour les enfants en général, le stress et l’anxiété peuvent provenir d’un éventail de sources ». Il convient dès lors de trouver quelle est cette source pour pouvoir mener une thérapie efficace.

En ce qui concerne les symptômes, il peut s’agit de problèmes de sommeil, de cauchemars. Les cauchemars ont des particularités qui les différencient des terreurs noctures (lire l’aticle).

Ces troubles peuvent survenir à partir d’un très jeune âge. Plus tard, on peut également cibler des problèmes d’incontinence, des troubles du langages, du comportement…

Un psychologue de l’enfant

Des parents attentifs peuvent remarquer ces symptômes et même identifier la source de l’angoisse. Mais les jeunes enfants ne sont pas toujours enclins à raconter leurs problèmes à leur père et/ou à leur mère. L’intervention d’un psychologue de l’enfant prend ici tout son sens. Il saura comment aborder des questions sensibles avec l’enfant et aura des pistes pour trouver les meilleures solutions.

Si vous pensez que votre enfant peut correspondre à ce que nous avons décrit, la meilleure chose à faire consiste à consulter un psychologue rapidement. Pour votre enfant, il sera particulièrement indiqué de faire appel à un spécialiste, professionnel le plus à même de traiter de la meilleure manière une thématique en lien avec le jeune enfant.

Vous pouvez également vérifier que la personne à laquelle vous pensez vous adresser est membre de la Fédération suisse des psychologues ainsi que d’une association cantonale. Vous pouvez également demander à des proches, à des amis, s’ils recommandent un psychologue en particulier.