Pourquoi la 5G augmentera notre consommation d’énergie

Pourquoi la 5G augmentera notre consommation d’énergie

Les débats liés à l’attribution des fréquences de la cinquième génération de téléphonie mobile (5G) font partie des sujets de prédilection des journaux. Les différents organes de presse qui en parlent oublient cependant de traiter des effets de l’introduction de cette nouvelle technologie sur la consommation d’énergie.

Or, avec les nouveaux usages que son avènement implique, les flux de données transmis gonfleront.  Il est donc tout à fait logique de donner quelques raisons pour lesquelles la 5G augmentera de facto notre consommation d’énergie.

La 5G : l’impact du traitement et de la transmission des informations

La transmission ainsi que le traitement des données grâce à un standard de communication comme la 5G se fait en association avec un appareil émetteur et un récepteur. Pour fonctionner, ces équipements consomment une certaine quantité d’énergie à ne pas négliger. Pour preuve, des appareils mobiles comme les tablettes et les téléphones et fixes tels que les serveurs et les ordinateurs ont une consommation énergétique estimée à 50% de l’ensemble du système.

Par ailleurs, la mise en place de la technologie 5G nécessite un traitement électronique des données ou des informations. Or, ce sont des micro processeurs qui se chargent de traiter ici lesdites informations. Quand on sait que ceux-ci sont des dispositifs énergivores, il est tout à fait logique que la facture d’énergie grimpe avec la 5G et ses nouveaux usages.

Prenons l’exemple des voitures autonomes qui seraient améliorées grâce à la 5G. L’élaboration de celles-ci exige une importante puissance de calcul. Ce qui signifie la présence de nombreux processeurs dont le fonctionnement est conditionné à une puissance électrique élevée comprise entre 3 et 5 kilowatts. Ce qui n’est pas négligeable dans un contexte de développement durable impliquant une gestion énergétique rationnelle et la réduction des émissions de CO2.

Quid du rapport intelligence et énergie ?

Comme susmentionnées, les diverses applications dites intelligentes consomment énormément d’énergie. Ceci dit, une technologie nouvelle de communication telle que la 5G qui favorisera la multiplication des données à traiter et des usages gonflera donc la consommation électrique globale de la chaîne” transmission + traitement”. Cela du fait de l’inefficacité énergétique de la partie traitement.

L’incitation à l’innovation parcimonieuse ou frugale pourrait être une solution à envisager pour faire face à la situation à court terme. L’émergence de nouveaux paradigmes du traitement de l’information, plus performants en énergie, devrait permettre aussi de réduire la consommation d’énergie à la 5G à long terme.